‘‘ J’écrivais pour éviter de parler. Parce que les mots, dans ma bouche, ne trouvaient jamais l’ordre dans lequel ils devaient se ranger, ni le sens que j’aurais souhaité leur donner.

Thierry Cohen - Longtemps, j’ai rêvé d’elle